Comme vous le savez, je ne suis pas une grande sportive... Mais en ce moment c'est les J.O. et j'avoue que ce genre de grands événements sportifs me scotchent à ma télé !


C'est une ambiance, un véritable état d'esprit et c'est dans ce genre de grands évènement sportifs que je ressens un véritable élan de patriotisme. Me voir hurler devant ma télé en regardant la natation et bien c'est véridique, je regardais le relais en natation.

 

Mais cette année, le seul sport que je pratique fait parler de lui : la pole dance.

 

 

38018_407770912226_6834154_n.jpg

 

Pour certains, la pole dance est stigmatisée et porte une énorme étiquette STRIP-TEASE ! Mais aujourd'hui, à part la barre il n'y a plus rien en commun avec le strip tease....

La pole : c'est des dizaines de figures codifiées, un activité physique très complète qui mix musculation et cardio.

 

La pole aux Jeux Olympiques ?

Moi je suis pour.

  • D'abord car c'est un véritable sport qui mérite d'être enfin reconnu comme tel malgrè son origine sufureuse.
  • Certains pensent que les poleuses vont déboulées en string et cache tétons, mais en réalité les poleuse ne seraient guère plus dénudées qu'une marathonienne.
  • Car c'est une VRAIE discipline artistique au même titre que la gym
  • C'est un sport mixte, et oui les hommes sont de plus en plus nombreux à se lancer et ont d'aileurs beaucoup de facilités.

 

Pour conclure, je ferais juste le constat suivant : les J.O. comptent 4 disciplines utilisant des armes et 4 sont des sports de combat... J'apprécie ces sports mais pour quelles raisons auraient-ils plus leurs place? Je pense qu'une discipline alliant le puissance physique et les qualités artistiques s'intègre pleinement à l'esprit sportif des Jeux Olympiques.

 

J'espère sincèrement que lors des prochains Jeux Olympiques d'été j'encouragerais la toute première équipe de France olympique de pole dance.



38018_407770892226_407362_n.jpg

 

Je profite de cette article pour pousser un coup de gueule contre l'article remplis de lieux commun écrit par Ariel Wizman et publié par Grazia (20:07:2012).

Dès le titre, ça partait mal ! On dit la pole dance et non "du pole dance".

 

Merci M. Wizman, car en lisant votre article j'ai eu l'impression d'être une vulgaire prostitué parce que je pratique ce sport. Selon lui nous sommes : "des stylistes ongulaires qui n'ont pas connu leur père et dansent en slip tanga autour d'une barre....". Un brin réducteur, non? 


Un article où les clichés s'enchaînent pour conclure avec cette phrase d'une profondeur ultime : "Pourquoi refuser à ces bonnasses de l'impossible le droit de porter une médaille d'or entre leurs monticules de silicones?". Classe non? Décidement le journalisme n'est plus ce qu'il était....


Un conseil M. Wizman, la prochaine fois qu'on vous demande un article, documentez-vous! Et pas seulement dans les clubs de strip... Une médaille a toujours deux faces.

img009.jpg

 

 

 

A bon entendeur !

 

 

 

xoxo

 

 

 

Crédit Photo : Jenyne Butterfly


Retour à l'accueil